Étiquette : minimum

SMIC : chiffres et évolution ces dernières années

Environ 1,64 millions de personnes sont payées au SMIC sur 26,6 millions d’actifs ayant un emploi. Les femmes sont plus nombreuses à en bénéficier (55,2% des bénéficiaires) ainsi que les personnes travaillant à temps partiel.

Le SMIC est revalorisé chaque année au 1er janvier suivant 2 indicateurs :

  • d’une part, l’inflation des moins aisés : la revalorisation prend en compte le niveau d’inflation (hors tabac) pour les 20 % de ménages français les moins aisés. Le critère de mesure de l’inflation retenu est l’indice mensuel des prix à la consommation.
  • d’autre part, le pouvoir d’achat des ouvriers et des employés : il correspond à la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés.

Par ailleurs, le SMIC peut  également être revalorisé automatiquement pendant l’année en cas d’inflation élevée : au moins 2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du précédent montant du SMIC.

Comment déterminer le montant de son salaire net ?

Pour connaître le montant du salaire net à toucher dans le cadre d’une personne rémunérée au SMIC, le salarié doit déduire de son revenu brut environ 23,3 % de charges sur salaire.

Baisse des cotisations salariales :

En ce qui concerne les salariés du privé, les cotisations salariales d’assurance chômage disparaissent à compter du 1er octobre 2018. Cela va donc se traduire par une hausse du revenu net perçu à la fin du mois.

Autrement dit, une personne travaillant à temps plein,  pourra obtenir une augmentation de 35 € par mois.

Cumulé, cela  pourrait représenter sur l’année une hausse de son budget et un gain de pouvoir d’achat de 285 €.

SMIC en euros en vigueur de 2005 à 2018

      Année      

SMIC horaire
brut en €


SMIC mensuel brut
en €
pour 151,67 h travaillées

 Date de parution au JO

20189,881 498,4721/12/2017
20179,761 480,2723/12/2016
20169,671  466,6218/12/2015
20159,611 457,5222/12/2014
 20149,531 445,3819/12/2013
Novembre 20129,431 430,2221/12/2012
Mai 20129,401 425,6729/06/2012
Janvier 20129,221 398,3723/12/2011
Décembre 20119,191 393,8230/11/2011
Janvier 20119,001 365,0017/12/2010
Janvier 20108,861 343,7719/12/2009
Juillet 20098,821 337,7026/06/2009
Juillet 20088,711 321,0228/06/2008
Mai 20088,631308,8829/04/2008
Juillet 20078,441280,0729/06/2007
Juillet 20068,271 254,2830/06/2006
Juillet 20058,031 217,8830/06/2005

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2300

Source : INSEE


Quels sont les meubles et équipements obligatoires dans un logement meublé ?

Louer un logement meublé présente l’avantage de ne pas avoir à acheter, ni à déménager les meubles et équipements nécessaires à sa vie quotidienne.
Tous comptes faits, c’est un budget d’équipement évité. Les démarches  sont simplifiées lors d’une prise de location, surtout quand on loue pour une courte durée…
Pendant de nombreuses années, l’équipement obligatoire de ces logements n’avait pas été précisé. En effet, Il était simplement précisé qu’il s’agissait d’un logement décent. Il devait être équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante.

Une liste d’équipement pour les logements meublés fixée par décret

Depuis 2015, une liste a été fixée par décret – Décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015 .
Avec cette liste les locataires connaissent les équipements minimum et obligatoires qu’ils peuvent exiger en cas de location de meublé.
Les bailleurs, savent également les éléments à fournir pour pouvoir se prévaloir de louer un logement en meublé. Ils peuvent par ailleurs intégrer ce budget dans leurs calculs d’investissement.
Le mobilier d’un logement meublé doit ainsi comporter au minimum les éléments suivants :
  • Literie comprenant couette ou couverture
  • Dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher
  • Plaques de cuisson
  • Four ou four à micro-ondes
  • Réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur avec un compartiment d’une température inférieure ou égale à – 6 °C
  • Vaisselle nécessaire à la prise des repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table et sièges
  • Etagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement

Au delà des meubles et à la discrétion du propriétaire, il arrive que certains frais soient également compris comme le téléphone, la télévision, l’eau, le chauffage, certaines taxes… Il faut se renseigner et demander les charges comprises.

En conséquence, les logements meublés sont parfois un peu plus chers qu’un logement vide. Cependant, les services apportés, la simplicité et la souplesse d’emménagement (pas d’achats, pas de montage, pas de déménagements à prévoir…) peuvent justifier leur intérêt.

Dans le cas de petits budgets et pour des besoins de location de courte durée, comme c’est souvent le cas pour les étudiants, cela présente également l’avantage de bien maitriser son budget logement.


Traitement minimum des fonctionnaires

Le traitement minimum des fonctionnaires a été augmenté le 29 juin 2007 et est porté à 1283.20 € mensuels. Celui ci est généralement revu chaque année autour du 1er juillet.

 
Date        Indice majoréMontant  
29/06/20072831283,20
 

Le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) (CAF)

Cette aide était destinée à assurer des revenus minimums aux personnes ayant peu ou pas de ressources.
Elle a été remplacée à partir du 1/6/2009 par le RSA (Revenu de Solidarité active).
 
Cette aide était distribuée par la CAF, mais sa demande est à faire auprès des services sociaux de votre département.
 
Conditions :
–          Avoir peu ou pas de ressources
–          Avoir 25 ans au moins ou attendre un enfant ou avoir un enfant à charge
–          S’engager à souscrire un contrat d’insertion dans les 3 mois suivant l’octroi de l’aide.
 
Le RMI viendra compléter vos revenus (qui prennent en compte certaines prestations) pour vous assurer des ressources minimums. Un montant forfaitaire pour votre logement sera également déduit.
 
Montant maximum du RMI jusqu’au 31/12/2007 :
 
Nb d’enfants
Personne vivant seule
Couple
0
440,86 €
661,29 €
1
661,29 €
793,55 €
2
793,55 €
925,81 €
 
Par enfant supplémentaire : 176,34 €
 
Les personnes qui reçoivent le RMI sont automatiquement bénéficiaires de la CMU (Couverture Maladie Universelle) et de la couverture complémentaire, pour la prise en charge de leurs frais médicaux.
 
Elles peuvent être embauchées avec des contrats de travail aidés, tels que le Cie (Contrat Initiative Emploi)…
Ces aides permettent aux employeurs de bénéficier d’exonérations, de dégrèvements ou d’aides financières spécifiques lors de ces embauches. Se renseigner auprès de l’ANPE.
 
La demande de RMI est à faire auprès d’une assistante sociale, des services sociaux de la commune ou d’une association agréée. La CAF versera l’aide directement et ré-examinera la situation du bénéficiaire tous les trois mois.
 
En cas de reprise d’une activité professionnelle, le RMI est cumulable tout ou en partie avec les nouveaux revenus. Les personnes reprenant une activité professionnelle peuvent également avoir droit à la prime forfaitaire et/ou à la prime de retour à l’emploi.
 

Share via