Étiquette : SMIC

SMIC : chiffres et évolution ces dernières années

Environ 1,64 millions de personnes sont payées au SMIC sur 26,6 millions d’actifs ayant un emploi. Les femmes sont plus nombreuses à en bénéficier (55,2% des bénéficiaires) ainsi que les personnes travaillant à temps partiel.

Le SMIC est revalorisé chaque année au 1er janvier suivant 2 indicateurs :

  • d’une part, l’inflation des moins aisés : la revalorisation prend en compte le niveau d’inflation (hors tabac) pour les 20 % de ménages français les moins aisés. Le critère de mesure de l’inflation retenu est l’indice mensuel des prix à la consommation.
  • d’autre part, le pouvoir d’achat des ouvriers et des employés : il correspond à la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés.

Par ailleurs, le SMIC peut  également être revalorisé automatiquement pendant l’année en cas d’inflation élevée : au moins 2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du précédent montant du SMIC.

Comment déterminer le montant de son salaire net ?

Pour connaître le montant du salaire net à toucher dans le cadre d’une personne rémunérée au SMIC, le salarié doit déduire de son revenu brut environ 23,3 % de charges sur salaire.

Baisse des cotisations salariales :

En ce qui concerne les salariés du privé, les cotisations salariales d’assurance chômage disparaissent à compter du 1er octobre 2018. Cela va donc se traduire par une hausse du revenu net perçu à la fin du mois.

Autrement dit, une personne travaillant à temps plein,  pourra obtenir une augmentation de 35 € par mois.

Cumulé, cela  pourrait représenter sur l’année une hausse de son budget et un gain de pouvoir d’achat de 285 €.

SMIC en euros en vigueur de 2005 à 2018

      Année      

SMIC horaire
brut en €


SMIC mensuel brut
en €
pour 151,67 h travaillées

 Date de parution au JO

20189,881 498,4721/12/2017
20179,761 480,2723/12/2016
20169,671  466,6218/12/2015
20159,611 457,5222/12/2014
 20149,531 445,3819/12/2013
Novembre 20129,431 430,2221/12/2012
Mai 20129,401 425,6729/06/2012
Janvier 20129,221 398,3723/12/2011
Décembre 20119,191 393,8230/11/2011
Janvier 20119,001 365,0017/12/2010
Janvier 20108,861 343,7719/12/2009
Juillet 20098,821 337,7026/06/2009
Juillet 20088,711 321,0228/06/2008
Mai 20088,631308,8829/04/2008
Juillet 20078,441280,0729/06/2007
Juillet 20068,271 254,2830/06/2006
Juillet 20058,031 217,8830/06/2005

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2300

Source : INSEE


Le budget moyen d’une famille

Le budget d’une famille diffère selon sa composition mais également en fonction des revenus du foyer. En effet, l’organisation et la nature des dépenses ne sont pas les même lorsqu’une personne vit seule, en couple ou en famille et si elle gagne le SMIC ou si au contraire elle a un revenu confortable.

Mais il est toujours intéressant de rapprocher son budget réel de la moyenne des français. Cela permet de réfléchir à ses propres dépenses…

Des secteurs importants : alimentation et logement

Prenons l’exemple d’une famille avec enfants, d’après l’étude réalisée par l’INSEE en 2006 (prochaine étude en 2011), ses dépenses en alimentation par mois représentent en moyenne 22% de son budget, soit 685 €. Pour un couple sans enfant, elles représentent 22,4% de son budget ce qui équivaut à 516 € et 20% pour une personne seule, soit 276 €.

L’alimentation est le domaine de dépense le plus conséquent dans le budget des couples ainsi que dans celui des familles. Pour les célibataires, c’est le logement qui représente le poste de dépenses les plus important avec 24,4% du budget (336 €). Pour les couples avec enfants, les dépenses pour le logement sont d’environ 400 € par mois et pour les couples de 345 €.

Des dépenses indispensables

Les frais de transports (entretien de la voiture, carburants, transports scolaires, …)  représentent un coût important principalement dans le budget des couples (363 €) et des familles (556 €).

Le secteur de la communication (abonnements Internet, téléphones, courrier) représente un budget de 54 € pour un célibataire, 72 € pour un couple et 114 € pour une famille qui tend à augmenter.

Les dépenses secondaires

L’habillement a un poids moins important dans le budget avec 282 € par mois pour une famille, 149 € pour les couples et moins de 90 € pour les célibataires.

Les Français accordent une assez grande importance aux loisirs et à la culture qui représentent environ 122 € par mois pour les personnes seules, 222 € pour les couples et 275 € pour les familles.

Les secteurs de dépenses les moins importants dans le budget des familles sont les autres biens et services, comme les assurances, les services liés aux soins de beautés, qui représentent dans leur ensemble 374 € par mois. Pour les couples, ils représentent 307 € et pour les personnes seules 174 €.

Les coûts pour l’enseignement sont quasi inexistants pour les célibataires et les couples sans enfants, néanmoins, pour les familles, ils sont d’environ 36 € par mois.

La santé représente un coût de 49 à 99 € selon le profil de la famille.

Un budget conséquent

Au total, en moyenne, les dépenses dans le mois s’élèvent à environ à 1 387 € pour une personne seule, 2 300 € pour un couple et pour une famille de quatre personnes à 3 109 € (hors impôts, taxes et remboursement de prêts…).

De plus, les familles doivent également prendre en compte les impôts, les taxes liées au logement et le remboursement des prêts qui varient en moyenne de 415 € pour une personne seule à 1019 € pour une famille par mois.

On remarque qu’en 5 ans, les dépenses globales ont diminué d’environ 17 € pour les célibataires, 226 € pour les couples et 430 € pour les familles, ce qui n’est pas négligeable


Share via