Faut-il rattacher un enfant étudiant à sa déclaration de revenus ?

A l’heure où nous finalisons notre déclaration de revenus, une question se pose pour les parents d’étudiants : est-il plus intéressant pour ses finances de rattacher son (ses) enfant(s) majeurs et/ou étudiants que de le(s) détacher ?

Pour ceci, il faut procéder de façon méthodique et empirique en faisant des simulations financières.

Des simulations fiscales

Il faut donc faire 2 simulation de déclaration de revenus – enfant rattaché / enfant détaché.

1/ En intégrant son enfant dans le foyer fiscal

C’est généralement la situation habituelle dans le prolongement des années antérieures.

A noter l’impact du rattachement induit notamment une réduction d’impôt de 183€ (sous condition de remplir la case 7EF)

2/ En détachant son enfant de son foyer fiscal

Dans ce cas il faut indiquer le montant de la pension alimentaire versée à son enfant (case 6EL). Le plafond en 2019 est de 5 947€.

Les revenus net du foyer parental soumis à l’imposition seront diminués de la pension alimentaire versée. D’autre part, le nombre de part du foyer sera recalculé et diminué.

Votre enfant de son coté, devra faire sa propre déclaration.

On notera que les salaires perçus par les étudiants âgés de 25 ans au plus, en rémunération d’une activité exercée pendant ou en dehors des congés scolaires ou universitaires, dans la limite annuelle de 4 564 € ne sont pas à déclarer. (cf. notice de la déclaration)

Pour la déclaration 2019, la date se calcule au 1er janvier 2019 (nés à compter du 1er janvier 1993).

Autres impacts d’un rattachement

Pour avoir une vision réelle des équilibres financiers, il ne faut surtout pas s’arrêter à la déclaration de revenus et il faut aller voir plus loin.

Impact sur la taxe d’habitation

Si l’enfant est détaché, cela aura un impact sur la taxe d’habitation car un abattement de 10% est accordé par personne à charge.

Impact sur les allocations logements

Ainsi, que ce soit pour le foyer des parents ou pour l’étudiant s’il est logé en dehors du foyer de ses parents, le choix de rattachement aura un impact sur les droits aux allocations logements.

Si l’enfant est détaché, il devra déclarer à la CAF le montant de la pension alimentaire qui lui est fiscalement versé. Ses parents auront leur revenu net fiscal diminué d’autant.

Il est nécessaire de faire dans ce cas encore, ces simulations auprès de la CAF.

Autres impacts sur le budget

Si le foyer des parents dispose d’aides spécifiques liés à aux revenus, il faudra étudier l’impact d’une variation des revenus. Il suffit parfois de peu de choses pour être bénéficiaire ou pas.

Parfois, le jeune aura parfois intérêt à être fiscalement indépendant. Dans ce cas la situation devra être réétudié dans un contexte de budget global.

Enfin, si vous vous apercevez après la date butoir prévue pour votre déclaration que vous n’avez pas fait le bon choix, vous pouvez encore vous rattraper et modifier à postériori votre déclaration de revenus.

Faire ce petit exercice vous aidera à prendre, en connaissance de cause, la bonne décision pour votre budget