Étiquette : déménager

Conseils pour bien vendre son logement

Avec la crise immobilière, vendre son logement est beaucoup plus difficile. Les statistiques en témoignent et le taux de vente continue à diminuer.
Les acheteurs potentiels préfèrent attendre et ou négocient âprement avant de passer un acte d’achat.
Les délais de vente augmentent. Ils sont en moyenne selon la FNAIM, de 120 jours pour un appartement et de 140 jours pour une maison.
 
Voici quelques conseils pour mettre de votre coté tous les atouts pour réussir à vendre rapidement votre bien. 

Fixez le bon prix

Evaluer le prix de votre bien immobilier est la première chose à faire. Il faut savoir estimer son logement sans le surévaluer. L’erreur à ne pas faire est d’augmenter de prix de 10 à 15% par rapport au prix du marché en espérant faire une bonne affaire. Les acheteurs en recherche active, regardent les nouveautés et sont abonnés à des alertes. Ils comparent et connaissent les prix du marché. 
Si votre bien est supérieur à leur budget ou visiblement trop cher, ils ne le regarderont plus, même s’il baisse, et votre offre se dépréciera car elle restera trop longtemps à l’affiche.
Demandez l’avis de professionnel qui aura un regard extérieur au votre. Si vous n’avez aucune demande dans les quinze jours après publication de votre offre, ou si vous avez de très nombreuses visites sans offres, c’est que vous n’êtes probablement pas au prix du marché

Valorisez votre bien immobilier

N’oubliez pas que la première impression est toujours la bonne. Alors vous devez faire une première bonne impression. 
Pour voir ce qui peut gêner un acheteur, demandez à un ami ce qui le choque en entrant chez vous.  Vous découvrirez que vous vous êtes habitués à vos très nombreux bibelots, à votre armoire cassée ou encore à la peinture salie qui risque de heurter des acheteurs et les détourner de votre appartement…
Tout d’abord rangez et nettoyez entièrement votre logement, chaque détail compte. Réparez ce qui en ressent le besoin ou jetez, c’est le moment…
Puis pensez à dépersonnaliser votre logement.  Retirez tout élément personnel (photos, déco…) et si vos tapisseries sont trop voyantes ou trop vieillies envisagez de peindre en blanc certaines pièces. Enfin désencombrez l’espace et si vous pouvez rendez-le plus actuel avec quelques éléments de décoration (plaid, rideaux, miroir…)
Il faut savoir que l’acheteur potentiel recherche du volume et de la clarté et un lieu qu’il pourra ensuite personnaliser à son gout.
Il existe maintenant des agences de home-staging pour relooker votre bien et vous aider à prendre du recul dans cette étape de la vente. Renseignez vous…
Le budget que vous attribuerez à la mise en valeur de votre bien est un investissement qui devrait vous rapporter !

Choisissez le bon mode de vente

Selon le temps que vous souhaitez consacrer à la vente, il existe différentes alternatives. 
Sans intermédiaires, entre particuliers, vous devrez consacrer du temps à la rédaction des annonces, aux appels, aux visites, aux négociations … Si vous avez un peu de temps libre vous économiserez ainsi les frais d’agence ce qui n’est pas négligeable et qui peut être envisagé si vous vous y connaissez un peu en immobilier.
Mais on constate souvent que le délai de vente en est rallongé. Les vendeurs ont parfois tendance à surévaluer leur bien et ne disposent pas du réseau commercial d’une agence.
Les agences immobilières vous feront partager leur savoir-faire. Tout leur sera délégué. Vous avez le choix entre un mandat exclusif ou non. Dans le cadre d’un mandat exclusif ils s’engagent à vendre votre logement dans les trois mois maximums aux termes desquels vous retrouvez votre liberté. 
Vous n’avez rien à payer avant la vente et s’il ne vend pas votre bien, il ne touchera pas de commission de vente (de 5 à 10 % du prix net vendeur, dû par l’acheteur).
Aujourd’hui, se développent des agences low-cost sur Internet. Elles permettent de réduire les frais d’agence par rapport à une agence immobilière traditionnelle, mais étudiez bien jusqu’où elles vont dans la négociation. Elles sont souvent adossées avec des agences traditionnelles.

Préparez vos réponses aux questions de l’acheteur potentiel

Réalisez un dossier contenant les diagnostics obligatoires (plomb, amiante, loi Carrez, assainissement…), les avis d’imposition (montant des taxes foncières et d’habitation), les dernières factures de gaz et d’électricité… Enfin mesurez chaque pièce pour connaître la surface afin de pouvoir répondre à la demande du visiteur. Soyez franc quant aux relations avec le voisinage, le niveau de fréquentation du lieu de résidence… 
Préparez également une réponse aux questions que ne vous manqueront pas de poser les acheteurs. Il ne s’agit pas de masquer la vérité mais de mettre en valeur les atouts de votre bien ; par exemple une maison sombre est compensée par la proximité des commerces ou des transports en commun.

Etablissez des critères de sélection de l’acheteur

Lors du premier contact avec un acheteur potentiel, répondez clairement à ses questions afin d’éviter une déception pendant la première visite. Cela ferait perdre du temps à vos visiteurs et à vous également. Si votre acheteur cherche un jardin avec des fleurs et que vous n’avez qu’une cour inutile d’organiser une visite.
Si le bien immobilier plaît au supposé acquéreur, renseignez-vous sur ses revenus, s’il a déjà fait son budget et s’il a déjà interrogé sa banque sur ses capacités d’emprunts. Il ne faut pas hésiter à demander des documents bancaires afin d’être sûr que le prêt lui sera accordé.
Il vaut mieux vendre son logement à prix plus bas à un acheteur dont le statut financier est rassurant qu’à une personne qui devra se rétracter quelques mois plus tard en vous faisant perdre un temps précieux. 

Faut-il faire appel à un professionnel du déménagement ?

Quand vient le moment de déménager, la question de savoir comment faire, se pose…Faire seuls avec les copains ? pourquoi pas… Faire appel à une société de déménagement ? Oui mais laquelle ?
 
On ne s’improvise pas déménageur, il s’agit d’un métier où le savoir-faire et l’expérience sont de mises. Faire appel à un déménageur, c’est faire appel à un professionnel du déménagement…
 
Les bons professionnels ont souvent choisi d’adhérer à la norme « NF » pour vous apporter une garantie de service. Ils vous proposeront également un service adapté en fonction de vos besoins et de votre budget.
 
Faire seul est souvent moins cher, mais il faut alors bien mesurer le travail à fournir et les risques inhérents…On ne déménage pas de la même façon une chambre d’étudiant et l’ensemble d’une maison de 5 personnes, sans parler de la distance et des étages à grimper…
 
Nous vous proposons un petit comparatif qui vous permettra de faire la différence.
 
 
Le matériel (cartons, couvertures protection des meubles, ……)
Je fais appel à un déménageur
Je déménage seul
Dans la majorité des cas, la société de déménagement fournira des cartons adaptés (cartons à verre, à vaisselle, penderie,…), les couvertures afin de protéger les meubles,……
Vous devrez acheter ou récupérer des cartons qui ne seront pas toujours adaptés pour le déménagement.
Vous ne disposerez pas des outils des professionnels (boites, échelles, transpalettes…) ni de leur savoir faire dans la manutention…


Comment choisir son entreprise de déménagement ? Que regarder dans le devis…

Il existe  plus de 1300 entreprises de déménagement réparties sur le territoire français… Alors, comment déterminer le bon professionnel ?
 
Après avoir déterminé précisément votre besoin de déménagement, date, lieux…Vous devez réduire votre recherche à quelques intervenants avant de les contacter pour leur faire faire un devis.
 
Pour ce faire,
  • Faites appel à vos proches qui ne manqueront pas de vous faire part de leur expérience personnelle.
  • Vous pouvez appeler la Chambre Syndicale du déménagement qui vous fournira la liste des adhérents présents sur votre région.
  • Faites appel à une entreprise de déménagement certifié "NF Services" (qui vous apportera une garantie en matière de fiabilité, de qualité et du sérieux des prestations et services fournis).
Dans tous les cas, faites déplacer deux ou trois entreprises de déménagement afin de vous faire votre propre opinion, ce qui vous permettra en plus de faire jouer la concurrence lors de l’établissement du devis.
 
 

Le devis

 
Tout d’abord, il faut savoir que le devis est obligatoire et gratuit, il doit comporter un certain nombre d’informations indispensables, des conditions générales et particulières.
 
Les mentions obligatoires :
 
  Les références de l’entreprise (nom, adresse, téléphone, raison sociale, numéro d’enregistrement au registre du commerce).
 
 Un numéro de devis, la date d’établissement du devis et la date de limite de validité de celui-ci.
 
 La période et/ou la date d’exécution prévue pour le déménagement.
 
 Le lieu de chargement et le lieu de livraison (pour les résidences il est préférable de préciser le nom du bâtiment, son numéro ou lettre, l’étage et le numéro de porte) en y précisant les conditions d’accès, le stationnement et les étages (vérifier que ces informations soient clairement détaillées et reprises sur le devis car en cas d’information incomplète la livraison de vos biens pourrait être retardée et l’entreprise serait en droit de vous facturer un supplément).
 
 La distance entre le lieu de chargement et le lieu de livraison.
 
  Le type de voyage ("spécial" c’est à dire avec des dates impératives fixées par le client ou "organisé" dans ce cas le déménageur regroupe dans un même camion les biens personnels de plusieurs personnes, cela permet de partager le coût de transport mais aucun engagement ne peut être pris sur une date fixe de livraison vous définirez alors une période de livraison).
 
  Le choix de la prestation ainsi que le détail des opérations prises en charge par l’entreprise de déménagement et la prise en compte des moyens de manutention si nécessaire (monte meubles…).
 
  Le volume du mobilier (il est calculé par le conseiller en déménagement lors de sa visite, il s’évalue en mètre cube).
 
  La valeur déclarée totale (elle correspond à l’estimation que vous avez faite de votre patrimoine et est portée sur la déclaration de valeur).
 
  Le choix de la garantie et son taux appliqué à la déclaration de valeur.
 
 Les modalités de paiement (elles sont généralement de 30% à la commande et le solde à la livraison).
 
 

Ce qu’il faut également savoir :

 
Les conditions de vente à domicile : Lorsque vous signez votre "devis – contrat" à domicile, vous remettez également un chèque d’acompte au conseiller en déménagement.
 
 
Dans le cas où vous changez d’avis et avez décidé d’annuler votre demande, vous devez dans un délai de 7 jours maximum faire part de votre décision à l’entreprise de déménagement par lettre recommandée avec accusé de réception, votre chèque vous sera alors retourné.
 

Quelques cas où l’entreprise peut vous demander un supplément de prix ?

 

  • si le volume de vos biens personnels à déménager est plus important que celui du devis initial.
  • si votre devis a été établi sans visite préalable (vous êtes responsable des informations transmises).
  • si vous souhaitez modifier l’un des paramètre de votre devis (volume, ajout d’une adresse de livraison, type de prestation, période de déménagement, valeur déclarée).
  • vous avez fourni des informations incomplètes concernant les conditions d’accès autant pour le lieu de chargement que celui de livraison.

 

*9


Combien coûte un déménagement ?

En matière de déménagement, les prix sont libres et il n’existe aucune réglementation.  Nous vous recommandons donc, une fois vos conditions de déménagement déterminées de faire établir plusieurs devis.
N’hésitez pas aussi à vous y prendre assez tôt, certaines dates sont complètes longtemps à l’avance.

De nombreux facteurs peuvent faire varier les prix.

La prestation

En général les entreprises de déménagement vous proposent trois prestations :

Economique : les déménageurs ne s’occupent que du chargement, du transport et du déchargement.

 Classique : les déménageurs se chargent de tout sauf de l’emballage des objets peu fragiles.

 Privilège : les déménageurs s’occupent de tout, vous n’avez rien à faire.

 Le volume

  • Le volume dans sa globalité
  • Le volume du fragile
  • Les objets lourds tels les pianos
  • Le mobilier à démonter et remonter

L’accessibilité  

  • La facilité d’accès du lieu de départ comme celui de l’arrivée va conditionner le prix (stationnement, escaliers
  • La nécessité d’utiliser un monte meubles

La période du déménagement :

Evitez les week-end, les vacances scolaires ainsi que les mois de juin à septembre qui sont des périodes très prisées et génèrent une majoration des prix allant jusqu’à 25%.

Le transport organisé (le groupage) :

Dans le cas où vous n’avez pas d’impératif concernant la date de livraison de vos meubles, l’entreprise de déménagement regroupe dans un même camion les biens personnels de plusieurs personnes ce qui permet de diminuer le coût de votre déménagement en partageant le transport.

Vous définirez alors avec l’entreprise de déménagement la période de livraison.

 Dans certaines situations, vous pouvez faire prendre en charge tout ou partie de votre déménagement…

 ==> La mutation professionnelle :

        Renseignez-vous auprès de votre employeur, certains prennent en charge une partie ou la totalité des frais engagés. Ce point peut d’ailleurs être négocié dans les conditions d’embauche ou de mutation.

       L’état subventionne, sous réserve d’acceptation du dossier, les déménagements liés à des mutations professionnelles à hauteur de 3400€ maximum.
Vous devrez compléter un dossier de subvention communément appelé "mobilipass". (pour plus de renseignements demander à votre déménageur ou à votre CIL – Comité Interprofessionnel du Logement)

 ==> L’agrandissement de la famille :

Lorsque votre déménagement est lié à la naissance de votre troisième enfant (ou plus) ou s’il a lieu dans les deux ans suivant sa naissance, la Caisse d’Allocation Familiale vous verse une prime.

Pour l’année 2007, elle s’éleve à :

3 enfants

Par enfants supplémentaire

897.89€

74,82 €

 

 

*9


Share via