Étiquette : épargner

senior sympathique mamie 60-ans fait ses comptes sur tablette

Faut-il souscrire un contrat obsèques ?

Beaucoup de personnes se posent la question de savoir s’il faut souscrire un contrat obsèques. C’est souvent lorsque l’on a été confronté une première fois à un décès et l’organisation des obsèques que la question vient à se poser.

Le coût des obsèques

Il faut savoir que le coût moyen des frais d’inhumation en province varie entre 1090 € et 6090 € (hors concession et marbrerie). Quant à la crémation, le coût moyen se situe entre 2 670 € et 4190 €. Lors d’un décès, c’est une dépense qui peut gréver un budget c’est pourquoi il est conseillé soit de souscrire un contrat obsèques en capital, soit un contrat avec prestations, soit de laisser de l’argent sur un livret.

Avantages et inconvénients des contrats obsèques

Il existe différentes formules et d’option qui sont proposées par les assureurs, banquiers et services des pompes funèbres.

Le contrat obsèques en capital

C’est un contrat qui désigne un bénéficiaire . Celui-ci sera tenu par la loi d’utiliser les fonds pour régler les funérailles mais il reste libre de choisir les prestations. Concernant le capital garanti vous disposez de 3 solutions. Par exemple, si vous vous fixez un capital de 5 000€ pour le règlement des frais :

  • 1ère solution : verser une prime de 4 100 € environ au moment de la souscription.
  • 2ème solution : verser une prime temporaire de 53,40 € environ par mois pendant 10 ans par exemple.
  • 3ème solution : verser une prime viagère (à acquitter jusqu’au décès) de 32,20 € environ par mois. Cette solution est moins avantageuse financièrement (sauf si décès prématuré) mais elle évite d’avoir des mensualités trop importantes. Toutefois, cela préserve l’épargne disponible si vous avez déjà 4 000 € sur un livret.

Le point noir de ce type de contrat c’est qu’il est souscrit pour une durée indéterminée. Le capital est garanti mais la somme fixée ne tient pas compte de l’inflation. La revalorisation du contrat est librement établie par chaque assureur. Il faut savoir qu’en 10 ans les frais d’obsèques ont augmenté de 31 % (info INSEE).

Le contrat obsèques avec prestations

Celui-ci prévoit le financement des obsèques ainsi que leur organisation. Le bénéficiaire du contrat est l’opérateur funéraire. Les produits et les prestations sont personnalisées lors de la convention obsèques. Vous êtes sûr que vos dernières volontés seront respectées et vous n’imposer pas à vos enfants ou votre famille l’organisation de votre enterrement. Là encore il est possible d’adapter les modalités de paiement soit au comptant, soit de manière échelonnée. Par exemple vous pouvez verser des mensualités de 39 € par mois pendant 15 ans pour un capital garanti de 5 000 €. Cela représente certes un surcoût mais les entreprises funéraires intègrent l’évolution de l’inflation ainsi que l’augmentation des tarifs funéraires.

Laisser de l’argent sur un livret d’épargne.

Plutôt que de souscrire un contrat vous pouvez laisser sur un compte une somme suffisante pour le règlement de l’enterrement. La loi prévoit la possibilité de prélever jusqu’à 5 000 € sur le compte du défunt pour le paiement des frais d’obsèques. En versant tous les mois 40 € sur un livret, au bout de 10 ans vous aurez atteint les 5000 € requis intérêts compris, cependant l’organisation de vos obsèques incombera toujours à vos proches.

En résumé : toutes les formules sont possible pour pré-financer ses obsèques ; soit par un contrat avec un assureur, soit en bloquant une somme sur un livret. Il suffit de le prévoir dans son budget.

Au moment du décès, pour savoir si un membre de sa famille a souscrit un contrat obsèques il existe le site http://www.agira.asso.fr/content/recherche-contrats-obseques.


famille avec ordinateur qui gère son budget

Les 5 étapes de la gestion de budget

Une méthode, des outils et un peu de persévérance, permettent à tous ceux qui le souhaitent, de gérer facilement et précisément leur budget familial au jour le jour et tout au long de l’année !

Gérer son budget peut paraître parfois laborieux mais c’est indispensable pour toujours connaître sa situation financière réelle et prendre son argent et son avenir en main.

Une application de budget comme l’appli budgetfacile peut vous faire gagner du temps et vous faciliter la tâche et rendre même cette gestion ludique.

Mais que ce soit avec un papier ou un crayon ou un logiciel la méthode pour gérer son budget est sensiblement la même.

Faire un bilan de vos revenus et dépenses

La première étape d’une gestion de budget consiste à comprendre et reconstituer vos revenus et dépenses habituelles sur un mois.

En à peu près une heure, à l’aide de vos relevés bancaires, commencez par :

  • Etudier le détail de vos revenus et vos dépenses sur un mois complet.
  • Regroupez les par catégories : salaires, allocations, alimentation, logement, transport, eau, électricité…..
  • Faites des cumuls par catégorie

Vous avez ainsi un bilan financier de votre foyer précisant les grands postes de revenus et de dépenses.

Identifiez ensuite les dépenses qui sont variables ou ponctuelles d’un mois sur l’autre pour préparer un budget prévisionnel.

Etablir un budget prévisionnel

A partir de cette synthèse, vous établissez un premier budget prévisionnel complet et précis pour une période déterminée, souvent d’une année, en précisant mois par mois les différents postes de revenus et dépenses.

Vous devez hiérarchiser les dépenses et déterminer celles qui sont fixes, celles qui sont variables.

  • Les dépenses variables sont celles sur lesquelles vous pouvez avoir une action. C’est sur ces dépenses que vous allez devoir faire des choix budgétaires, tels que les budgets sortie, habillement, vacances…
  • Les dépenses fixes doivent être bien identifiées et réétudiées régulièrement car elles se reproduisent et 15 € économisés chaque mois représente 180 € par an.

Faites un premier budget théorique dans le prolongement de vos habitudes de consommation et d’épargne actuels.

  • Précisez ensuite vos objectifs financiers au quotidien et annuels en intégrant vos vacances par exemple.
  • Prévoyez également à long terme la préparation de la retraite, l’achat d’un logement, le remboursement de crédits ou encore la réalisation d’une épargne de précaution.

Extrapolez ensuite ces informations sur l’année en modifiant les postes qui ne sont pas réguliers. Certaines dépenses sont tous les deux mois et d’autres annuelles.

Des objectifs budgétaires

Votre budget prévisionnel final sera celui qui vous servira de guide et auquel vous vous réfèrerez.

Il doit être équilibré, les recettes doivent être supérieures ou égales aux dépenses et aux placements cumulés.

Si les dépenses sont supérieures aux recettes vous devrez revoir votre budget prévisionnel. Vous devrez chercher des solutions pour l’équilibrer… Il s’agira généralement soit de réduire les dépenses, ou bien de revoir votre mode de vie, ou encore de trouver des revenus ou des ressources nouvelles.

Il doit aussi être raisonnable car s’il est trop ambitieux vous ne pourrez pas le respecter.

N’oubliez pas d’associer à la réalisation du budget toutes les personnes concernées par celui-ci et d’obtenir leur adhésion. Il sera ensuite plus facile de leur demander de le respecter s’ils comprennent l’ensemble du budget à court et long terme.

Si vous n’arrivez pas à faire votre budget c’est peut être le moment de prendre de vrai décision.

Il faut étudier toutes les alternatives car on ne peut pas rester très longtemps avec un budget déséquilibré, on risque de s’enfoncer encore plus et c’est très difficile à vivre.

Suivre ses dépenses et respecter son budget

Vous devez ensuite noter quotidiennement toutes les dépenses faites dans le foyer ou faire très régulièrement un bilan financier à partir de vos relevés bancaires.

Cette étape peut être un peu longue au départ mais elle devient rapidement automatique pour ne prendre que quelques dizaines de minutes par semaine. Elle peut être faite à partir des tickets de carte bancaire que l’on renseigne, du carnet de chèque dont la souche a été complétée et des tickets de caisse gardés ou encore en important vos opérations bancaires automatiquement dans votre application budgétaire.

Chaque mois vous devrez faire un bilan des revenus et dépenses et le comparer avec le prévisionnel. Si vous constatez un dérapage, il s’agira alors d’analyser le problème et de corriger la tendance dès le mois suivant…

Pour être efficace cette méthode doit être strictement suivie surtout au début. En constatant que vous respectez votre budget et donc que les objectifs que vous vous étiez fixés seront atteints, vous apprécierez rapidement la méthode et cela vous encouragera à la poursuivre…

Mettre de l’argent de coté

En gérant votre budget vous suivrez également la trésorerie de vos comptes…
Vous pourrez ainsi vous assurer qu’aucune opération irrégulière n’a été enregistrée et que vous ne risquez pas d’être ponctuellement à découvert.

Par ailleurs, une gestion sereine implique de pouvoir épargner régulièrement. Il est recommandé d’organiser ses finances et d’ouvrir des comptes spécifiques produit de placement pour distinguer la nature de votre épargne. Vous aurez ainsi moins la tentation de dépenser les sommes épargnées si elles ne sont pas sur votre compte courant.

N’oubliez pas qu’un budget familial peut être soumis à des imprévus, avoir une somme de côté en cas de coups durs est plus que nécessaire.

Ayez une vision à long terme : prévoyez en avance les grosses dépenses que vous pourrez avoir dans quelques années. N’oubliez pas le financement des études des enfants par exemple.

D’autre part, vous pouvez envisager des placements adaptés à vos objectifs financiers.

  • Ouvrir un livret pour dissocier l’épargne de précaution de votre compte courant
  • Ouvrir une assurance vie pour couvrir votre famille ou préparer un futur investissement
  • Mettre en place des plans à long terme pour préparer votre retraite.

Faire un bilan et savoir se faire plaisir

A la fin d’une période, à chaque fin de mois et en fin d’année, vous devrez faire un bilan global. Ce bilan permettra de faire une nouvelle analyse de la situation. Vous vous appuierez dessus pour établir le budget de l’année suivante…

Il est indispensable de réserver une petite part de votre budget aux loisirs et impondérables.

Vous ferez votre budget avec plus de plaisir, vous le respecterez plus facilement si vous constatez que vous pouvez aussi vous faire plaisir même en gérant…

« Craquer » de temps en temps est normal, mais sachez mesurer vos coups de folie…

La gestion gratuite et sécurisée de vos comptes en ligne…

Pour une gestion de vos comptes simplifiée, Budgetfacile vous offre la possibilité de gérer gratuitement et en toute confidentialité vos comptes.

Grâce à l’application budgetfacile, vous avez la possibilité de suivre quotidiennement vos comptes et les analyser. Des tableaux et des outils vous sont proposés.

L’accès à votre application budget est bien sûr strictement personnel et vous seul y avez accès. Alors n’attendez plus et créez votre compte budget facile.


Share via