Bon plan vacances, échangez votre logement !

L’idée d’échanger son appartement ou sa maison pendant les vacances date des années 50. Cette pratique est tout d’abord apparue aux USA, puis s’est développée dans tous les pays du monde ; un bon moyen de partir en vacances sans trop dépenser pour le plus grand plaisir de votre budget vacances. En effet il ne restera à votre charge que le transport et les activités sur place, car pour le reste vous dépenserez comme si vous étiez resté chez vous !

Pourquoi échanger ?

Le fait d’échanger est bien sûr un avantage pour votre budget car vous n’avez plus de logement à payer, mais c’est aussi une façon de découvrir d’autres pays ou d’autres régions. Cela vous permet de faire de nouvelles rencontres, de découvrir de nouvelles cultures et de vous loger selon les habitudes du pays et parfois dans le plus grand confort.

La contrepartie pour vous, sera à votre tour de prêter votre logement ou votre résidence secondaire à quelqu’un intéressé par ce type de bien et en fonction de sa localisation et de la période pour des vacances.

Aspects pratiques et administratifs de l’échange de logement :

Y-a-t’il des risques ?

Échanger sa maison ou son appartement, c’est forcément prendre un risque, mais il est tout de même très limité si vous passez par des organismes spécialisés qui étudient le sérieux des utilisateurs.

Des sites, comme Homelink, proposent d’évaluer les locataires et les biens, pour plus de transparence et au bénéfice de tout le monde.

Il faut aussi savoir que les cambriolages ont lieu principalement durant les vacances dans les maisons vides. En pretant votre maison qui sera ainsi occupée, vous encourrez moins de risque de mauvaise surprise à votre retour de congés !

Mais comme on n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises, il convient de vérifier les conditions d’assurance.

Suis-je assuré ?

Les assureurs encouragent d’ailleurs cette pratique et vous conseillent seulement de les prévenir avant l’arrivée de vos hôtes.

Votre assurance habitation couvrira les frais si par hasard un sinistre avait lieu lors de votre absence. De votre côté, vérifiez que vous avez bien souscrit une assurance responsabilité civile quand vous partirez.

Autre risque auquel on ne pense pas forcément, mais qui peut gâcher vos vacances : l’annulation de l’échange. Heureusement, cela arrive très rarement, mais en cas de force majeure (maladie, décès, catastrophe naturelle), votre rêve de villa peut tomber à l’eau.

Actuellement, aucune assurance ne couvre l’annulation d’échange. L’assureur Chapka propose uniquement des solutions de remboursement si vous décidez d’annuler votre séjour à condition que la prestation soit achetée par un professionnel du tourisme.

Si vous êtes passé par une agence, elle pourra juste vous proposer un échange sur une autre période.

Puis-je échanger mon logement si je suis locataire ?

Un locataire peut échanger son logement : cela équivaut à le prêter à des amis. Ce n’est pas une sous-location, car il n’y a pas d’échange d’argent.

Quelques recommandations :

N’hésitez pas à notifier sur papier les conditions de l’échange. Le prêt à usage ou commodat (art. 1875 du code civil.), est un contrat entre l’hôte et le propriétaire. Celui-ci prête pour une durée déterminée son bien à un tiers qui en a l’usage durant la durée du contrat. Ce contrat écrit peut servir en cas de litiges.

Si vous passez par un organisme ce que l’on vous recommande, il vous proposera alors de signer un contrat qui précisera les conditions et responsabilités.

Quand vous avez décidé le lieu de l’échange, il est fortement conseillé d’acheter des billets d’avion échangeables et remboursables. En cas d’annulation de cet échange vous en limiterez les frais.

Comment procéder à l’échange ?

Vous avez la possibilité de proposer l’échange en déposant une annonce sur un site spécialisé d’échange de maison de vacances tel que Intervac.fr. Vous décrivez votre bien, la destination où vous souhaitez aller et la période choisie.

Le site rapproche les demandes et les offres et fait des propositions, à vous ensuite de l’accepter ou pas. Très important, les annonces sont pour la plupart traduites en plusieurs langues.

Les étapes pour réussir cet échange :

Lorsque vous aurez sélectionné votre site d’échange vous devrez décrire votre bien de façon précise.

N’oubliez pas certains détails importants comme la distance par rapport à l’aéroport le plus proche. Essayez de penser à tous les intérêts touristiques présents dans votre région. Mentionnez le lien Internet de votre ville ou de votre région afin de rendre votre annonce attractive.

Précisez clairement le nombre de personnes que votre logement peut accueillir ainsi que le niveau de confort (nombre de chambres et présence ou non de couchages d’appoint). Si vous ne souhaitez pas que des enfants séjournent chez vous, n’oubliez pas de le mentionner ! Et au contraire, si vous possédez des articles de puériculture et des jouets, mettez-le en avant.

Pour que votre annonce soit remarquée, faites quelques photos, car les offres non illustrées sont beaucoup moins consultées.

Enfin, il faudra préciser où et quand vous souhaitez partir ; pour recevoir un maximum d’offres, vous avez la possibilité de laisser vos choix de dates et de destination ouverts.

Il ne vous reste plus qu’à payer en ligne, et voilà votre annonce est affichée sur le site de l’agence !
Vous êtes sûr de recevoir rapidement plusieurs propositions. Si elles ne vous intéressent pas, renvoyez une réponse type rédigée à l’avance pour gagner du temps. Sinon, engagez le dialogue par mail ou bien par téléphone.

Une fois que vous vous êtes mis d’accord, il vous suffit de remplir un contrat d’échange et de préparer vos prochaines vacances !

Bien préparer son échange d’appartement ou maison :

Cela va sans dire, votre logement doit être propre et rangé.

Conseils pratique :

  • mettez sous clef vos objets de valeur et laissez de la place dans vos placards.
  • Mettez-vous d’accord sur l’utilisation ou non du téléphone avant de partir.

Pour que vos hôtes passent un séjour agréable, n’oubliez pas de leur rédiger :

  • un petit guide de la maison comprenant les modes d’emploi des appareils ménagers, le code Wifi, les numéros de téléphone utiles (médecin, police, baby-sitter…), 
  • un plan de votre ville ou de votre région…
  • mettez-vous d’accord sur la manière dont ils pourront récupérer, puis rendre vos clefs (concierge, amis, famille).

Ce n’est évidemment pas obligatoire, mais vous pouvez demander à un de vos proches d’accueillir vos hôtes. Cette attention sera fort appréciée.

Sauter le pas, à l’aventure !

Il n’y a pas de bon ou mauvais endroit en France ou dans le monde pour ces échanges, chaque lieu est une belle découverte.

Vous pouvez être locataire d’un petit appartement à Paris et l’échanger contre une villa à Los Angeles par exemple !

Le principal inconvénient à l’échange est de laisser sa maison à des personnes que vous ne connaissez pas. C’est un peu de travail pour la ranger, un peu d’appréhension aussi parfois, mais c’est aussi une aventure très enrichissante à tenter.

Et partir en vacances sans trop dépenser, quel plaisir pour votre budget vacances !


">