Renégocier son prêt immobilier…c’est simple !

Quand les taux de prêt immobilier sont extrêmement bas, il ne faut pas hésiter à demander à sa banque de renégocier ses prêts en cours ou les faire racheter par une banque concurrente.

Votre budget crédit immobilier en sera fortement allégé et vous réaliserez ainsi d’importantes économies !

Quelle baisse envisager ?

Même si vous avez déjà renégocié votre crédit une première fois, rien ne vous empêche de refaire une deuxième demande.

Attention tout de même, pour que l’opération soit financièrement intéressante il faut au moins 1 point d’écart entre le taux proposé et l’ancien taux.

Il faut savoir que le taux dépend de votre apport personnel, de vos revenus et de votre capacité de remboursement.

Par exemple en Mai 2019, les taux étaient aux alentours de 1,35 % sur 20 ans. Ainsi tous les crédits supérieurs à 2,40 % pouvaient être renégociés avec de belles économies sur un budget.

Combien ça coûte

Des informations sont à réunir et un calcul est à faire avant la demande de renégociation auprès de votre banque ou de la concurrence :

  • Vérifier la durée restante : pour que ce soit rentable, il faut environ 10 ans de durée restante. Comme vous le savez, les 1ères années du prêt sont celles où l’on rembourse plus d’intérêt que de capital. Exemple : pour un prêt réalisé pour un montant de 225 000 € sur 15 ans au taux de 1,60 %, échéances de 1 406 € (hors assurance) , le capital restant dû au bout de 5 ans est de 155 910 € et non 140 640 €.
  • Vérifier votre taux de prêt ; 1 % d’écart entre le taux de départ et le nouveau taux est conseillé.
  • Calculez les coûts induits par cette opération : frais d’IRA (Indemnité de Remboursement Anticipé), nouveaux frais de garantie, nouveau coût de l’assurance emprunteur.
  • Assurez vous du coût de l’assurance en tenant compte de votre état de santé.
  • Pensez aussi à réduire la durée du prêt plutôt que le montant des mensualités, le gain en sera plus conséquent, car les intérêts s’appliqueront sur une période plus courte.

Pour information, on constate souvent que renégocier son prêt coûte plus cher si vous changez de banque. En effet auprès de votre banque vopus pourrez renégocier les frais de remboursement anticipés (IRA), éviter un changement de garantie (hypothèque ou caution), limiter les frais de dossier car ils vous connaissent…

Concrètement : 200 000 € emprunté au taux de 2.45 % sur 25 ans en Mai 2014, renégocié en Mai 2019 au taux de 1.33 % vous permet de gagner 2 ans sur la durée du prêt.

Le gain total hors frais de renégociation et de garantie sera de l’ordre de 24 000 € ! Ça vaut la peine d’aller voir son banquier.

N’oubliez pas de revoir également l’assurance emprunteur et de changer éventuellement d’assureur car on voit de temps en temps des dossiers où le taux d’assurance est supérieur au taux du crédit !